LES TERRITOIRES VITICOLES

La Vigne et le Vin

La vigne

La vigne domestique que l’on connait en France est une plante (liane sarmenteuse) cultivée par l’Homme depuis des millénaires pour produire du raisin qui, une fois vinifié, donne du vin.

Pour cultiver cette plante et en récolter les fruits, l’Homme a développé au fil de l’Histoire un ensemble de techniques que l’on désigne sous le nom de viticulture. Cette activité recoupe notamment la taille, les traitements ou encore les vendanges, mais seule, elle ne consiste qu’à produire des raisins et les récolter.

LE CYCLE DE LA VIGNE

Hiver

  • Dormance, phase de repos de la vigne.
La taille

La vigne est une liane qui pousse sans fin si elle n’est pas taillée. La taille permet de privilégier la croissance des fruits.

Printemps

  • Sortie des feuilles et développement.
  • Apparition de fleurs et transformation en fruits.
L’ébourgeonnage

Il consiste à enlever à la main les jeunes pousses ne donnant pas de fruits qui pourraient gêner le développement des rameaux et des grappes. C’est une pratique qualitative

Tontes et désherbage

L’enherbement est désormais une pratique répandue. Dans ce cas, une tonte régulière ou des désherbages chimiques ou mécaniques sont réalisés.

Traitements phytopharmaceutiques

Afin de protéger la vigne, des traitements phytopharmaceutiques sont appliqués en fonction de l’intensité des maladies et des conditions météorologiques.

Été

  • Grossissement des baies qui commencent à se toucher.
  • Changement de couleurs des baies.
  • Les baies murissent et se chargent en sucres et arôme.
Le relevage

Le relevage sert à maintenir la vigne entre deux fils tendus pour éviter qu’elle ne pousse dans toutes les directions.

L’effeuillage

Il s’agit d’enlever les feuilles poussant à hauteur de raisins pour aérer les grappes et compléter la maturation.

Tontes et désherbage

L’enherbement est désormais une pratique répandue. Dans ce cas, une tonte régulière ou des désherbages chimiques ou mécaniques sont réalisés.

Traitements phytopharmaceutiques

Afin de protéger la vigne, des traitements phytopharmaceutiques sont appliqués en fonction de l’intensité des maladies et des conditions météorologiques.

Automne

  • Début de la phase de repos.
  • Récolte des raisins.
Les vendanges

Les raisins sont récoltés à maturité. Les vendanges peuvent être mécaniques ou manuelles.

Le vin

C’est le processus de vinification qui permet, lui, de transformer le jus de raisin en vin.

Ce processus, affiné au cours du temps et en perpétuelle évolution, comprend différentes opérations, effectuées dans un ordre qui peut varier selon que le vin produit soit rouge, blanc, rosé ou effervescent. Parmi ces opérations, on retrouve quasi-systématiquement le pressurage, la macération et la fermentation, mais aussi, selon le vin produit, d’autres travaux comme l’égrappage, le pigeage, le décuvage, l’assemblage, le soutirage ou encore l’élevage.

Enfin, une fois la vinification réalisée, les producteurs ont le choix entre la vente en bouteille, ou en vrac. Selon l’option sélectionnée, le producteur aura donc à procéder à la mise en bouteille, au bouchage et à l’étiquetage. Il ne reste alors plus qu’à commercialiser le vin !

fabrication vin rouge
Fabrication du vin rouge
fabrication vin blanc
Fabrication du vin blanc
fabrication vin rosé
Fabrication du vin rosé
fabrication vin effervescent
Fabrication du vin effervescent

Quelques chiffres

Le vignoble français est le troisième vignoble du monde derrière l’Espagne et la Chine et devant l’Italie, avec plus de 780 000 hectares de vignes cultivés chaque année. A l’échelle de la France, cela ne fait que 3% des surfaces agricoles du pays, et pourtant, les 45 millions d’hectolitres de vin (dont 8 millions pour la production de cognac et d’armagnac) produits en moyenne chaque année représentent 15% de la production agricole française en valeur.

La France compte environ 140 000 viticulteurs, mais aussi plus de 300 000 emplois indirects liés à la viticulture (fabrication des bouchons, chaudronnerie, communication, chimie, imprimeries, logistique, tonnellerie, prestation de services, fabrication du verre), 15 000 salariés dans les organisations professionnelles, 38 000 négociants ou encore plus de 10 000 salariés de cavistes… En tout, la filière vigne et vin génère plus de 500 000 emplois en France.

A l’international, la France est le 3ème exportateur de vin en volume, mais le 1er en valeur, avec environ 13 milliards d’euros d’exportations de vins et spiritueux français. Cela fait du secteur du vin et des spiritueux le 2ème contributeur à la balance commerciale de la France, et le 1er contributeur pour l’agroalimentaire.

Enfin, en termes de consommation, la France est le deuxième plus grand consommateur de vin derrière les États-Unis, avec plus de 3,5 milliards de bouteilles consommées en 2017, ce qui fait environ 40 litres par habitant et par an, contre 100 litres par habitant et par an en 1975.