Actualités

Elections européennes : Les Résultats sont tombés

10 juin 2019Dernières actualités

retour

Ni le Parti Populaire Européen (PPE, droite/centre-droite, ≈180 sièges), ni l’alliance des Socialistes et Démocrates (S&D, gauche/centre-gauche, ≈145 sièges), qui dirigeaient le Parlement européen depuis sa création, n’ont obtenu de majorité absolue. Ils vont désormais devoir trouver des compromis avec les Libéraux et Démocrates (ALDE, dont les élus de la liste Renaissance LREM, ≈110 sièges), entrés en nombre dans l’assemblée, et plus ponctuellement avec les Verts/ALE (≈70 sièges.

Concernant les négociations autour de la PAC 2021-2027, et notamment la prolongation du système de régulation des plantations au-delà de 2030, souhaitons désormais que ces nouveaux équilibres ne viendront pas bouleverser les accords trouvés sous la session précédente, et qui allaient plutôt dans le sens des positions de la filière. Notons toutefois que l’entrée nombreuse des écologistes au Parlement pourra tout de même avoir un impact sur ces débats.

Côté élus, nous retrouverons à Bruxelles, Anne Sander (PPE) et Eric Andrieu (S&D), qui était rapporteur sur l’un des trois volets de la PAC. Citons aussi désormais Irène Tolleret (ALDE), viticultrice et élue locale dans l’Hérault, qui fait son entrée au parlement européen, ainsi que Jérémy Decerle (ALDE), ancien Président des Jeunes Agriculteurs. Enfin, nous retrouverons une ancienne connaissance de l’ANEV, l’ancien Commissaire européen à l’agriculture, le roumain Dacian Ciolos, qui avait réceptionné, à la fin des années 2000, les 1500 délibérations de conseils municipaux français s’opposant à l’arrêt du système des droits de plantation.