Nos adhérents

Mairie de SAINT-RESTITUT

retour carte

Dans le département de la Drôme, après une petite route qui serpente dans le maquis, bercé par le chant des cigales, on arrive au village perché sur une petite hauteur de Saint Restitut, après avoir traversé un vieux pont. Ici, règne la vieille pierre, presque blanche ou ocre jaune, égayée de volets verts ou bleus pâles.

Saint-Restitut, habité depuis le néolithique vit se succéder d’abord les Ligures et les Celtes. Parmi eux, les « Tricastres » ou « Tricastins » qui signifie en celte « Pays de la Pierre Blanche ». Puis cinq siècles de vie romaine au cours desquels la cité était rattachée à la magnifique Augusta Tricastorum (Saint-Paul-Trois-Châteaux). Au moyen-âge, le village est cité dans les actes de la précaire de l’an 993 et en 1108. Au XVème siècle, Louis XI encore dauphin vint en pèlerinage au tombeau de Saint-Restitut.

Le nom de Saint- Restitut a été précédé par le lieu-dit de Longueville puis, Villa Sti Restituti, puis Restitut la montagne pendant la révolution.

On y trouve plus de 100 hectares de vignes notamment en AOC Grignan-les-Adhémar et IGP Comtés Rhodaniens.