Nos adhérents

Mairie de MOREY-SAINT-DENIS

retour carte

Morey-Saint-Denis est une commune de 660 habitants située dans le département de la Côte d’Or. Dans les anciens textes, le village s’appelait : Morey en Montagne. En 1927, il devint Morey Saint Denis.

Cependant, « la montagne » continue de traduire en langage local le plateau calcaire où poussent sur les friches tant d’arbres et arbustes, dans les bois tant d’essences de feuillus et résineux parmi lesquels l’adaptation heureuse du pin de Douglas et du cèdre de l’Atlas.

Les terrains de plaine forment l’avancée vers l’ouest de l’ancienne forêt gauloise de Cîteaux essartée au cours des temps, c’est à dire défrichées en  » trappes « , en clairières. Ainsi entre plaine et montagne, voici cette Côte viticole si chantée, et dont la muette louange s’inscrit en un chant sur la portée des Grands Crus entre Chambertin, et Musigny : Clos de la Roche, Clos Saint Denis, Clos des Lambrays, Clos de Tart… ainsi que les Bonnes Mares, ces bonnes mères bernardines !

Une quinzaine de premiers Crus conforte cette harmonie, dont beaucoup de « clos ». Morey est par excellence le village des Clos. Le touriste trouve sur Morey-Saint-Denis tout agrément et toute facilité dans une étape lui permettant de rayonner alentour, dans ce coin de Bourgogne fertile en découvertes.

Riche en Premiers Crus et en Grands Crus (Clos de Tart, Bonnes-Mares, Clos de la Roche, Clos Saint-Denis, Clos des Lambrays), Morey-Saint-Denis forme en Côte de Nuits la transition toute personnelle entre le vin de Gevrey-Chambertin et celui de Chambolle-Musigny. Marquée par la puissante Maison de Vergy, par les abbayes de Cîteaux et de Tart, par de grandes familles bourguignonnes, l’histoire du village s’associe à celle de son vin. « On peut dire qu’il ne lui manque rien », écrivait déjà le Dr. Lavalle en 1855. L’Appellation d’Origine Contrôlée a été instituée en 1936.