Nos adhérents

Mairie de LES BAUX-DE-PROVENCE

retour carte

Présentation

Représentant : Monsieur le Maire Anne PONIATOWSKI

Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur

Département : Bouches-du-Rhône

Population : 349 habitants

Bassin viticole : Sud-Est – Vallée du Rhône

Surface viticole : 95 hectares

La situation du plateau des Baux-de-Provence, naturellement perchée et retranchée, a toujours assuré aux populations le double avantage de pouvoir observer les environs et de se protéger.

Ceci explique sans doute la précocité et surtout la continuité de l’occupation humaine du site depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours.

C’est après la seconde guerre mondiale que le rocher entame une renaissance culturelle et touristique, avec l’arrivée de Louis Jou peintre, graveur et typographe catalan qui y installe son imprimerie. Parmi ses amis, Pablo Casal, Pierre Seghers, André Suares et Yves Brayer vont animer la vie intellectuelle du village.

Au début des années 50, les Baux deviennent une étape gastronomique incontournable grâce au restaurant plusieurs fois étoilé l’Oustau de Baumanière. Ce temple de l’art culinaire contribue à la renommée internationale des Baux en recevant les grands de ce monde.

En 1966, André Malraux inscrit par décret l’ensemble de la commune sous la protection du Ministère de la Culture et de l’Environnement. S’engage alors pour la cité une période de réhabilitation qui lui vaudra son classement parmi « Les Plus Beaux Villages de France » en 1998, et « sites patrimoniaux remarquables » en 2019.

La nature et les paysages exceptionnels des Alpilles ont inspiré de nombreux artistes : parmi les plus célèbres, Vincent Van Gogh, Jean Cocteau, ou encore Yves Brayer.

Les chemins qui sillonnent le territoire des Baux-de-Provence satisferont autant les amoureux d’histoire que les sportifs, ou encore les familles en recherche de balades dans un cadre unique. Ces sentiers, inscrits au cœur du Parc naturel régional des Alpilles, permettent également d’apprécier la faune et la flore locales.

Le Parc naturel régional des Alpilles est un territoire de 16 communes, dont celle des Baux-de-Provence. Il affiche haut et clair son identité provençale, entre la Camargue et le Luberon. Terre fière et sauvage, la blancheur de ses roches calcaires se détache sur le bleu vif du ciel et laisse la vigne et l’olivier profiter de ses meilleurs versants.

Les Alpilles offrent une mosaïque de milieux naturels : pelouses, garrigues, forêts, falaises, marais, cultures… La faune et la flore sont riches de 960 espèces végétales, 90 espèces d’oiseaux, 19 espèces de chauves-souris, plusieurs centaines d’espèces d’insectes.

Les espèces emblématiques et rares du massif comme l’aigle de Bonelli et le Tichodrome échelette attirent des passionnés d’ornithologie du monde entier.

Variété des milieux, richesse de la faune et de la flore, espèces rares… Ces atouts présentent un intérêt scientifique incontestable. Mais la nature des Alpilles est plus que cela. Façonnée par ses habitants depuis des siècles, elle est l’héritage d’une culture à l’origine de l’identité du massif.

Vignobles et oliveraies s’étendent sur les versants Nord et Sud des Alpilles. L’Appellation Les Baux-de-Provence offre des nectars nés de roche et de soleil. Ses vins sont chaleureux, ses huiles d’olive ardentes ou rondes.

L’AOP Les Baux-de-Provence s’étend sur 233 hectares et compte 12 domaines. Elle jouit d’un terroir exceptionnel et homogène. Les sols calcaires et très caillouteux assurent un drainage naturel et permettent aux racines de la vigne de chercher l’eau en profondeur. Le soleil généreux concentre naturellement les vins, le mistral protège les terres du froid et des épisodes pluvieux. Cette salubrité de l’air et du sol est la complice indispensable des vignerons attachés à l’agriculture biologique ou biodynamique. La totalité de l’appellation est travaillée selon ces principes, faisant de l’AOP Les Baux-de-Provence la première de France à suivre cet engagement.

Liens utiles

Mairie des Baux-de-Provence